Aokigahara(青木ヶ原), lieu le plus hanté du Japon

Aokigahara est une forêt qui s’étend à la base du Mont Fuji. Du fait de sa grande étendue, elle est aussi connue sous le nom de Jukai qui veut dire « mer d’arbres ».

Cette forêt, dite « impénétrable » terrifie tellement que les japonais évitent d’en prononcer le nom. Pour certains le lieux est maudit, pour d’autres l’endroit est dangereux simplement parce qu’il n’est pas du tout aménagé pour les promeneurs.

La légende dit que ceux qui se sont engagés dans cette mer végétale n’en sont jamais revenus.

Pourquoi cette foret fait-elle peur?

Aokigahara est si dense que la lumière du soleil y pénètre très difficilement.

 De plus des phénomènes géologiques provoquent des changements important du champ magnétique. On perd très facilement le sens de l’orientation car les boussoles n‘indiquent plus le nord et le sud. Parfois quand on se promène on croit savoir où est la sortie alors qu’en fait on tourne en rond « trahit par notre boussole qui est possédée par les esprits hantant ce lieu maudit », la foret devient « infinie » (scenario typique d’un film).

Il régne dans la foret un calme « etrange » et il arrive aussi que l’on éprouve des sensations bizarres(certainement dues au champ magnétique).

Certain affirment avoir été témoins de faits étranges comme avoir vu de géantes chauves-souris s’attaquer à des gens.

Si jamais vous êtes curieux d’y aller voici le conseils que je vous donne: NE PARTEZ PAS SEUL. Pourquoi?

-En étant seul vous risquez d’avoir peur.

-En restant en groupe, c’est plus sur au cas ou il arriverait quelque chose à quelqu’un(Il y a des trous ou des gouffres, parfois cachés par des feuilles et des branches).

-Si un quelque chose d’étrange venait à se produire, plus il y a de témoins mieux c’est.

La foret fait une surface de 3 000 hectares. La parcourir d’un bout à l’autre prend trois ou quatre heures de marche.

Une idée judicieuse pour attirer les curieux, en tout sécurité dans cet endroit serait de construire un chemin avec des barrières infranchissables de sorte à pouvoir se promener sans risque tout en regardant la foret.

Pour ma part, contrairement à ce qu’affirment beaucoup de japonais, ce lieu n’est pas hanté, il est bizarre tout simplement. Bien sur, si on y va il faut s’équiper et prendre toutes les précautions nécessaires…sans laisser notre imagination nous jouer des tours!

Laisser un commentaire

Your comment

Google+