Sakura house, un bon plan pour se loger?

Sakura house est une agence immobilière tokyoïte, destinée aux étrangers. Le siège se situe pas très loin de la gare de Shinjuku.

Si vous débarquez à Tokyo sans avoir réservé votre hôtels ou votre appartement, je vous conseille de vous rendre là-bas en attendant de trouver mieux.

Les formalités sont rapides: il suffit d’avoir votre passeport et un minimum d’argent bien entendu. Les membres du staff sont presque tous bilingues anglais-japonais, on peut en trouver qui parlent le français.

Pour les formalités, l’agent vous fera remplir plusieurs (beaucoup!)papier avec notamment le règlement.
Vous avez la possibilité de dormir dans un dortoir (35 000- 45 000 yens), une chambre double (50 000-80 000 yens) ou un appartement (plus de 80 000 yens). En meme temps de payer le loyer, vous faites un dépôt de 30 000 yens (vous pouvez en récupérer jusqu’à 20 000 lorsque vous partez). Par contre pour que le contrat soit validé vous êtes par contre obligé de fournir les coordonnées (numéro de téléphone ou adresse email) d’une personne résidant au Japon, ce qui peut être délicat si vous connaissez personne. Préparez-vous donc à cela!

Pour les petits budgets ce n’est pas inintéressant de se loger dans un dortoir (une pièce de six lits). Mais que ce soit un dortoir, une chambre double ou un appartement, vous constaterez que la qualité du logement et surtout les lieux commun (salle à manger, toilettes…)ne donne pas très envie de rester longtemps (insalubrité, désordre, aspect…Dans des frigos on trouve souvent des produits d‘anciens locataires périmés de plusieurs mois, des vaisselles jamais faites, des aliments cuits exposées à l‘air depuis plusieurs jours…). En règle générale, il n’y a pas trop de problème avec les colocataires qui sont assez chaleureux; l’ambiance est généralement amicale. Cependant l’inconvénient, c’est que des membres de la société (agents, femmes de ménages…) rentrent souvent dans les lieux communs, des machines à laver sont disponibles…Mais à pièces! Bref vous n’avez pas réellement l’impression d’être chez vous.

Parfois on a des colocataires sales qui ne respectent pas les lieux, on reçoit aussi des rappels de factures impayés d’anciens locataires retournés dans leur pays.

Il arrive aussi que quand une seule personne pose problème (le plus souvent pour des raisons d’hygiène), c’est l’ensemble des locataires qui est averti par l‘agence. Dans ce cas ne vous laissez pas faire!

Pour conclure, si vous avez un petit budget, je dirais que c’est un bon plan, mais une fois que vous aurez plus d’argent, cherchez mieux même si ça prendra plus de temps, afin de mener une vie plus saine, agréable et surtout japonaise!

Laisser un commentaire

Your comment

Google+