Quelques quartiers de Tokyo à découvrir

Venez découvrir les enclaves bohémiennes, les quartiers historiques, les sous-cultures fascinantes, les boutiques indépendantes, les cafés branchés et la vie nocturne !
Voici quelques quartiers de la capitale nippone qui méritent un détour :

Shimokita

Les rues étroites de Shimokita sont à peine praticables par les voitures. C’est un quartier de ruelles serpententes avec des magasins de seconde main, des cafés, des izakayas rauques (pubs de style japonais ). L’endroit a été un bastion pendant des décennies, avec une scène de rue colorée et une ambiance terre-à- terre. Laissez l’agitation vous perdre dans cette poche de culture bohémienne !

L’Est de Shinjuku

Convient pour une bonne escapade nocturne. Cet endroit avec le quartier d’affaire de Nishi- Shinjuku, est la place la plus animée de Tokyo. Vous y trouverez de nombreux pubs, cabarets et karaokés.

Akihabara

Akihabara est le centre d’ « otaku » ( personne restant chez elle, dans son monde à jouer aux jeux vidéo par exemple). C’est un univers alternatif de Maid Cafés (où la robe des serveuses comme servantes françaises) et de distributeurs automatiques de ramen (nouilles). Mais vous n’avez pas besoin d’être un geek pour profiter de ce quartier excentrique où vous trouverez une grande diversité d’appareils électroniques (portables, appareils à photo, PC…).

Yanaka, quartier historique

Galeries d’art, ruelles cachées, dans une ville où le sentiment nouveau est meilleur, Yanaka se distingue pour avoir une connexion profonde à l’ancienne. Ayant survécu par miracle au grand tremblement de terre de Kanto et au bombardement allié de la Seconde Guerre mondiale, le quartier ressemble à Tokyo il y a de 100 ans. Avec une forte concentration des structures et des temples en bois de vintage, il a longtemps été lieu un favori des artistes. On y trouve des studios et des galeries d’art qui parsèment les ruelles tortueuses du quartier, en plus de boutiques et de cafés.

Yoyogi Koen

Littéralement cela veut dire « parc de Yoyogi ». Vous trouverez beaucoup d’animation artistiques (danses, musique…). La place en face de ce grand parc accueille des festivals pour les communautés ethniques avec de la musique live. Les marchés aux puces sont également organisés ici de temps en temps.

Nishi- Azabu

Un monde loin de l’impétuosité de parti quartier Roppongi, Nishi- Azabu est un terrain de jeu sophistiqué de Tokyo riche et célèbre. Surnommée le « bar de la librairie », le lieux regorge d’étagères de livre.

Oedo, pour son marché antique

Deux fois par mois les « chasseurs de trésors » y viennent faire un tour. Avec près de 250 fournisseurs, c’est le plus grand marché d’antiquités du pays.

Ebisu – yokocho

Une arcade rétro dans le quartier de Ebisu (du nom de la bière Yebisu qui était autrefois brassée ici), Ebisu – yokocho est pleine de compteurs colorés bombant tout, d’okonomiyaki (crêpes salées) et de pétoncles grillés. Il est animé toute la soirée, et souvent jusqu’au petit matin.

Comments (1)

JuliaBeemai 10th, 2016 at 10 h 09 min

Ah le quartier de Yanaka est vraiment typique et très sympa :)

J’ai beaucoup aimé aussi le quartier de Koenji, on a l’impression d’y voir une jeunesse rebelle de Tokyo ^^

Laisser un commentaire

Your comment

Google+