La sécurité au Japon

Au Japon, quel que soit l’heure ou le lieu, il n’y a rien de surprenant à se promener avec l’équivalent de plusieurs centaines ou milliers d’euros dans les rues, chose qu’il est très déconseillée de faire en France.

Le Japon est un pays sûr et pourtant tous les quartiers de Tokyo ne sont pas aussi sûrs les uns que les autres. En allant à Kamata par exemple, considéré comme dangereux, vous remarquerez rien de diffèrent par rapport au reste !

Dans Tokyo, les zones les plus à risques sont Roppongi et Shibuya, mais au moment où la vie nocturne bat son plein, le weekend. Cependant les gens qui posent surtout problème sont les étrangers et il est courant que ces derniers soient dans le collimateur de la police.

Vous devez savoir aussi que la police nippone effectue souvent des contrôles d’identité et qu’en tant qu’étrangers de type non asiatique vous êtes facilement repéré et contrôlé systématiquement suivant le lieu, l’heure et votre attitude.

Vous êtes tenu d’avoir sur vous votre passeport ou carte de résident, auquel cas vous serez emmené au poste.

Laisser un commentaire

Your comment

Google+