Aller au Japon en transsibérien

C’est depuis quelques années, un choix de voyage de plus en plus populaire, surtout chez les backpackers.
L’itinéraire est long (comptez depuis Paris jusqu’au Japon une bonne dizaine de jours au minimum pour un aller) et il implique une organisation et des démarches administratives assez lourdes (notamment en raison des pays traversés). Selon les saisons, et la classe des billets il faut généralement débourser entre 750 et 1400 euros. La grande majorité des voyageurs fait appel à des agences de voyages spécialisées (que vous n’aurez aucun mal a rencontrer sur la toile) qui s’occupent de toute l’organisation ainsi que des démarches liées aux visas et aux assurances.
Le voyage s’organise de la façon suivante :
D’abord l’avion jusqu’à Moscou, puis de la gare de Moscou, vous embarquez dans un des trois trains mythiques à destination de l’extrême Orient : le Transsibérien, le Transmongolien, et le Transmandchourien.
Le premier d’entre eux, et le plus célèbre, vous emmènera jusqu’à Vladivostok premier port sibérien. De là, vous prendrez le ferry en direction des côtes japonaises et de la ville de Toyama. Attention, du au manque de concurrence (une seule compagnie exploite le trajet), le coût de la traversée est assez élevé (au moins 350 euros pour un aller simple) (http://www.bisintour.com/rus-schedule.php)
Récemment une autre ligne moins onéreuse mais plus longue (plus de 30 heures et une escale en Corée contre 12 heures pour le premier bateau ) a été mise en place entre le port de Vladivostok et la ville de Sakaiminato.
Le Transmongolien, qui traverse comme son nom l’indique la Mongolie, vous conduira vers Pékin. Mis à part des démarches administratives plus conséquentes (demande de trois visas), c’est le chemin le plus emprunté et apprécié des touristes.
Le Transmandchourien, sans doute moins connu que ses deux congénères, vous conduira également à Pékin, mais en contournant la Mongolie par le Nord Est de la Chine (la Mandchourie) et la ville de Harbin.
Depuis Pékin, vous devrez vous rendre sur la côte à Tianjin, Quindao ou Shanghai, d’où partent environ deux fois par semaines des ferries à destination de l’archipel Nippon :
– Tianjin – Kobe : 2 jours et environ 350 euros aller retour. (http://ferry2japan.com/en/index.html)
– Quindao-Shimonoseki : une journée de bateau pour 250 euros aller-retour. (http://www.shimonoseki-port.com/e/searoute_f/index.htm)
– Shanghai-Osaka. 2 jours et environ 250 euros aller-retour. (http://www.shanghai-ferry.co.jp/english/ryoukin.htm)
Pour plus d’informations relatives au transsibérien nous vous invitons à consulter les sites suivants :
http://www.russianrail.com/
http://www.waytorussia.net/Transport/International/Train.html

Comments (2)

[…] suite de l’article sur alleraujapon.fr // […]

Circuit-Japon.com | Découvrez les ryokanfévrier 4th, 2011 at 11 h 02 min

[…] La suite de l’article sur alleraujapon.fr […]

Laisser un commentaire

Your comment

Google+