Le lac Biwa

A seulement une quinzaine de minutes de la ville de Kyoto se trouve le plus grand lac du Japon, le lac Biwa ou Biwako en japonais.

Le lac est vieux de près de 4 millions d’années et serait né de l’activité tectonique. Il s’étend sur plus de 650 kilomètres carrés, et l’eau qu’il draine des rivières des montagnes de la région, elles-mêmes alimentées par la fonte des neiges, fournit presque toute la région du Kansai en eau potable.

Biwako se distingue également par sa biodiversité. Les naturalistes y ont répertorié environ 1100  organismes vivants, dont 58 espèces endémiques. C’est aussi un lieu important pour certains oiseaux migrateurs.

Le lac et ses alentours sont le lieu idéal pour décompresser. Les week-ends et en période de congés, de nombreux japonais fuient l’agitation des grandes villes pour venir se ressourcer et profiter de cette véritable « mer intérieure ».

Au menu : barbecue en famille, croisière, pêche, voile, plongée, ski nautique, jetski et bien évidemment baignade.

Les nombreuses plages, notamment celles situées le long de la rive sud-ouest, comme Shiga Beach et Omi Maiko, sont très propres et assez bien aménagés, avec  toilettes, barbecues, et parkings. Certaines sont même surveillées.

Au niveau de l’hébergement il y en a pour tous les budgets, des grands hôtels avec spa jusqu’au camping (très en vogue chez les étudiants), en passant par les très nombreux « resorts »  constitués de maisonnettes en bois, type bungalows et situées en bord de plage.

En dehors du tourisme, le lac abrite de nombreuses compétitions de pêche, (truites, black-bass) ainsi qu’un marathon (le trajet suit les contours du lac) et un triathlon.

Mis à part les loisirs et le sport, les principales attractions de la région sont le jardin botanique de Mizunomori, l’aquarium de Shiga  et les temples Enryakuji, Ishiyamadera, Onjoji et Homyoin.

Pour y aller: Depuis Kyoto Shijo, prendre la ligne Otsu du Keihan.

Laisser un commentaire

Your comment

Google+