La langue

 

le japonais est parlé par plus de 120 millions de personnes ce qui lui vaut d’être parmi les dix langues les plus parlées au monde. Plusieurs pays asiatiques comme Taiwan, abritent des groupes ou communautés de locuteurs.

Le japonais est en voie de devenir une langue internationale même si il est largement devancé par l’anglais,l’espagnol et le chinois.

Aperçu

La langue nippone  présente de grandes similitudes par rapport aux langues que nous connaissons.

Voici quelques exemples qui le prouvent :

Les verbes : Tout comme l’anglais, il n’y a pas de conjugaison ,leur forme varie en fonction du temps.

Les verbes adoptent également de nouvelles formes en fonction  du niveau de langue, neutre, poli ou très soutenu (dans ce dernier cas, c’est même souvent un autre verbe qui sera utilisé)

Exemple : prenons le verbe taberu (manger)

Au présent : Taberu (forme neutre qui est aussi la forme infinitive) ;  tabemasu (forme polie ), itadakimasu (forme très soutenue).

Tabenai tabemasen:je ne mange pas(forme polie)

Tabeta (forme neutre du passé) ; tabemashita (forme polie du passé)  j’ai mangé

Tabenai(forme polie négative)

les temps: il n’y a pas de futur ; à la place on utilise le présent avec un complément circonstanciel de temps.

Compter jusqu’à dix: ichi ni san yon go roku nana hachi kyu juu

Pour dire 20 on dit nijuu(deux vingt) pour  30 sanjuu(trois vingt) et ainsi de suite

L’écriture japonaise

 

Complexe, elle comprend quatre types de caractère :

Les kanjis : caractères dérivés des caractères chinois. Lors de l’adoption de ces caractères, les Japonais ont également adopté leurs prononciations qui durent être adaptées au système phonétique japonais beaucoup plus pauvre quant à la variété des sons. Il en résulte donc un grand nombre d’homonymies. Les kanji japonais ont plusieurs lectures, suivant le kanji avec lequel il est associé. Un kanji se comprend un ou plusieurs sens il en existe au total 50 000 mais officiellement 2000 sont utilisées. Pour pouvoir lire les jounaux , il faut connaitre 2000 kanji(1945 kanji officiels).Le kanji a pour avantage dans l’étude de la langue de comprendre le sens exact d’un mot. Par exemple deux kanji que l’on connait bien formant un mot que l’on connait pas permettent d’en connaître le sens.

Les hiraganas et les katakanas:les hiraganas permettent de noter l’intégralité des sons existants de la langue japonaise, il en est de même pour les katakana à par qu’ils sont utilisés pour transcrire des mots d’origine étrangère ainsi que les noms étrangers.

Les romaji:c’est le système d’écriture que nous utilisons(les lettres).

Voici les règles de prononciation qui différent de notre système phonétique

Le u se prononce ou le ch de dit tch le sh se prononce ch ,le j se prononce dj

Le r se prononce l en roulant le l

Le e se prononce é le su si il est a la fin se prononce ss

Exemple desu se dit dess et non pas dessou

Quelque expressions utiles

 

Bonjour : kon’nichi wa         Bonsoir : konban wa

Au revoir : Sayonara             à bientôt : Mata ne

Merci : arigatô ((gozaimass)

· Comment allez-vous ? : o genki desu ka ?

 Je ne sais pas parler Japonais : Nihongo ga dekimasen.

Je ne comprends pas : wakarimasen

Qu’est-ce que ca veut dire ? : Doo iu imi desu ka ? ·

Parlez-vous français(anglais) ? : Furansugo(eigo) ga dékimasu ka ?

Combien ça coûtes ? ikura desu ka ?

Répétez s’il vous plait :mo ikkai

Quelle heure est-il?: nanji desu ka?

Parlez lentement s’il-vous plait :Yukkuri hanashite kudasai

 Merci beaucoup – prononcer aligato

Pardon : sumimasen (fréquemment utilisé))

S’il vous plait : o negai shimasu

C’est d’accord : yoroshii dèsu

C’est difficile: muzukashii desu

ou est kamata? kamata wa doko desu ka?

J’ai compris : wakarimashita

Je ne comprends pas : wakarimasen

Je suis à l’hôtel :hoteru ni imasu ·

Non : iie ou chigaimasu(ce n’est pas ça)

Oui : hai

Toi : anata  ;moi : watashi   il,elle:kare,kanojo    pour le pluriel il suffit d’ajouter tachi aux pronoms personels

Allô ! : Moshimoshi

Tout droit : Massugu

A gauche : Hidari ni ;A droite : Migi ni

Je suis perdu : michi ni mayotte imasu

c’est loin : tooi desu  c’est près : chikai desu [modifier] En taxi

Arrêtez-vous, s.v.p. : koko de tomatte kudasai

Je voudrais un reçu svp : reshito o kudasai

A votre santé : kampai

Apprendre le japonais au Japon

 

-Vous pouvez vous inscrire dans une école privée suivre des cours intensifs, 25 heures de cours par semaines ;

C’est la solution la plus rapide et efficace mais la plus coûteuse( 70 000 Y le mois).

-Vous pouvez aussi prendre des cours dans des associations cela vous coûtera environ 1000 yen le mois a raison d’une heure et demie par semaine. Allez à la mairie(shiyakusho) la plus proche, on vous donnera la liste de tout les cours (tout niveau); ce moyen est moins efficace que le précèdent puisque vous avez moins d’heures de cours mais est plus intéressant du point de vue qualité prix.Il existe également des centres proposant des cours de japonais presque gratuit comme le Kyoto  International Community House.

-La troisième méthode : L’auto-apprentissage avec un méthode du genre Assimil, Parlons Japonais ou encore Minna no Nihongo.  C’est le moyen le moins honéreux mais qui en contre partie réclame le plus grand investissement en temps et en rigueur.

Bien évidemment, une pratique orale étant plus que nécessaire, je vous conseille fortement un échange linguistique avec un japonais désirant pratiquer son français.

Examen de Japonais

 

Il existe un test de japonais(japanese profeciency test) « équivalent du Delf  français et au sanctionné par un diplome reconnu mondialement allant du niveau 4 au niveau  1.

Le Niveau 4 :

Maîtrise des éléments de la grammaire, acquisition d’environ 100 kanji et 800 mots, et capacité à tenir une conversation simple, de lire des textes faciles et écrire des phrases simples et courtes (équivalant à 150 heures d’étude)

Le Niveau 3 :

Maîtrise des connaissances fondamentales en grammaire, acquisition d’environ 300 kanji et de 1500 mots, et capacité à tenir une conversation courante,  lire et écrire des phrases simples (équivalant à 300 heures d’étude)

Le Niveau 2 :

Maîtrise des connaissances de grammaire d’un assez haut niveau, acquisition d’environ 1000 kanji et 6 000 mots, et capacité de converser, lire et écrire sur des sujets généraux (équivalant à 600 heures d’études).

Le Niveau 1 :

Maîtrise des connaissances de grammaire d’un haut niveau, acquisition d’environ 2000 kanji et 10000 mots, et capacité linguistique suffisamment large pour pouvoir vivre au Japon et capacité globale en japonais (équivalant à 900 heures d’étude )vous parlez aussi bien qu’un japonais.

Il existes chaque année des test des quatre niveaux en décembre vous pouvez les passer soit en France soit au japon  pour 10 000 yen

Si vous aller au japon pour plus de quelque mois je recommanderai d’avoir au moins le niveau quatre avant de partir.

Google+