Le Sento: bains publics japonais

C’est assurément une expérience à tenter pendant votre séjour dans l’archipel. Non seulement pour la dimension « culturelle » du lieu mais aussi pour se relaxer après une journée passée à visiter le pays ou à faire du shopping.

Un Sento est un bain public dont l’entrée est payante et qui fonctionne presque comme un Onsen. Les prix d’entrée varient entre 100 et 450 yens selon les lieux et les villes. On y entre après s’être déchaussés et on se déshabille dans un petit vestiaire en laissant ses affaires dans des casiers pourvus de clés que l’on garde sur soi à l’intérieur des bains grace une petite élastique. Les hommes et les femmes ont chacun leurs bains et leurs vestiaires.

On doit également se munir d’un petit récipient destiné au lavement et à y mettre son savon et sa serviette. Une fois dans les bains, il faut d’abord procéder à un nettoyage en profondeur du corps dans l’espace dédié à cet effet. Prenez un petit siège (assurez-vous qu’il n’appartient à personne, choisissez votre robinet et à l’aide de votre récipient commencez à vous laver en prenant soin de ne pas trop arroser vos congénères. On peut voir que certains japonais frotte ardemment toutes les parties de leurs corps de manière trés minitieuse. Une fois le corps et les cheveux propres, prenez le temps de rincer m’espace que vous avez utilisé. Il est alors temps de profiter des bains d’eau très chaude et de vous relaxer. Les bassins peuvent acceuillir plusieurs personnes même s’il est préférable de garder une distance de respect avec les autres baigneurs que l’on ne connait pas. La plupart des sentos sont également pourvus de saunas et de bains d’eau très froide. A la sortie du sauna, il est d’usage de se rincer la sueur à l’aide d’un versoir situé à proximité du bain froid, autrement vos congénères risqueraient de vous faire une remarque sur votre propreté. Enfin quelques saunas sont équipés de bains électriques, un petit bassin plus profond que les autres, dans lequel passe un courant électrique. A éviter si vous êtes fragile du coeur!

Une fois la baignade terminée, vous pouvez si vous le souhaitez vous relaver. Pensez à nettoyer le récipient que vous avez utilisé.

A noter que les sentos sont généralement interdits aux gens tatoués comme le sont les piscines et les salles de sports, cela afin de signifier aux Yakusas qu’ils ne peuvent y pénétrer, cependant certains les acceptent et on peut alors voir (discrètement bien entendu) les subordonnés laver leur chef.

Laisser un commentaire

Your comment

Google+